La face cachée d'ARCHÉA : la réserve externe en plein bouleversement

Le musée n'est pas seulement un lieu d'exposition, mais aussi un lieu de conservation. De très nombreux objets sont conservés par ARCHÉA à la suite des opérations archéologiques qui se déroulent sur le territoire du Pays de France. C'est pourquoi le musée possède une réserve externe, actuellement en pleine réorganisation pour intégrer les collections récemment mises au jour.

Si l’on considère souvent les musées uniquement comme des lieux d’exposition d’objets ou d’œuvres, ils ont une autre mission très importante : la conservation des objets qui ne sont justement pas exposés. Et c’est effectivement le cas d’ARCHÉA, qui a vocation à conserver l'ensemble des objets archéologiques découverts sur le territoire de l'agglomération Roissy - Pays de France. Le musée comporte, dans son bâtiment principal, deux réserves dont une à atmosphère contrôlée. Ce n’est toutefois pas suffisant pour conserver tous les objets, issus d’opérations archéologiques, dont le musée à la charge. Il existe donc une réserve externe qui fait à présent l'objet d'une réorganisation totale. 

Cette réserve externe, située non loin du musée à Louvres, a deux missions principales qui concerne le mobilier archéologique ou non :

  • La conservation des collections du musée de grande dimension et ne nécessitant pas de conditions de conservation particulières, ainsi que la conservation des objets archéologiques déposés par les archéologues après la fouille et en attendant leur traitement dans un chantier des collections
  • La conservation du mobilier muséographique utilisé lors d'expositions temporaires ; c’est-à-dire les tables, les vitrines, les anciens interactifs … mais également le mobilier des expositions itinérantes que le musée propose de prêter à diverses structures.

Mais elle sert également de base logistique à l’occasion du chantier de fouille d’Orville. Il s’agit alors à la fois d’un espace pour les fouilleurs avec une cuisine, un espace de stockage du matériel nécessaire à la fouille (truelles, brouettes, sachets en plastique pour le conditionnement des objets avant étude …) ainsi qu’une salle de travail pour le post-fouille (travail de nettoyage, de comptage et de conditionnement du mobilier archéologique avant étude).

Actuellement cette réserve externe a une superficie de 1000 m² . Elle comporte notamment environ 180 mètres linéaires de racks porte-palettes et 60 mètres d’étagères. Toutefois en raison de l’accumulation de nombreux dépôts récents de mobilier archéologique, et en prévision de nouvelles arrivées importantes, les régisseuses des collections du musée se sont fixé comme objectif de doubler la capacité de stockage sur palette et de tripler celle sur étagère.

C’est pour cela que depuis plusieurs jours, et pour encore quelques semaines, toute l’équipe du musée travaille à la réorganisation des espaces de cette réserve et à la rationalisation des rangements.

Dernière mise à jour : 03 février 2021

Actualités