Illustration principale

Le site d’Orville

Assiégé et détruit durant la guerre de Cent ans, le château, propriété de la Communauté d'agglomération Roissy Porte de France depuis 2006, fait l’objet de fouilles chaque été depuis 2001. Ces recherches ont permis de reconstituer la configuration probable du château fort et de découvrir une importante collection d’objets comme une girouette en métal ou la chaîne du pont-levis. Dans le cadre de visites guidées, ce site permet de découvrir le travail des archéologues, les vestiges du siège mais aussi les activités quotidiennes des paysans du Pays de France au début du Moyen Âge via des reconstitutions.

Huit siècles d'histoire

Le chantier archéologique a permis de dégager les vestiges du château qui a connu plusieurs phases de fortification aux 13e et 14e siècles, avant d’être assiégé et détruit durant la guerre de Cent ans, en 1438. Des vestiges des 8e et 9e siècles ont également été mis au jour sur le site (cabane, grenier et habitat carolingiens). Un bassin en pierre taillée d’époque Renaissance (16e siècle) a également été mis au jour en partie sud-ouest du site. Le site conserve enfin en partie nord-est un accès à une zone de carrière de calcaire exploitée du Moyen Âge à l’Époque moderne, aujourd’hui non accessible au public.

 

40 années de recherches archéologiques et historiques

La communauté d’agglomération Roissy Pays de France est propriétaire depuis 2006 de plusieurs parcelles formant le site archéologique d’Orville à Louvres. Pôle du musée intercommunal ARCHÉA, le site est situé à 900 mètres environ du musée, à l’emplacement de l’ancien château des seigneurs d’Orville et d’Aunay. Connu de longue date, il a fait l’objet dans les années 1970 de campagnes de sondages ponctuelles puis de travaux d’aménagement de la Francilienne à proximité. Depuis 2000, des opérations programmées sont réalisées chaque année, sous la responsabilité scientifique de François Gentili (Inrap) pour comprendre le château et les étapes de sa destruction.

 

Valorisation du site

Depuis 2012, en parallèle des fouilles réalisées chaque année à l’été, un chantier de restauration bénévole est initié sur le site afin de consolider et faciliter la conservation de certains éléments de la forteresse. Il a été réalisé en partenariat avec l’association Chantiers Histoire et  Architectures Médiévales (CHAM) et le service jeunesse de la mairie de Louvres, puis depuis 2018 par l’association REMPART.

Ce site archéologique permet tout à la fois de montrer au public l’archéologie en train de se faire en, mais aussi de pouvoir expliquer son environnement paysager présent et passé. À ce jour, le site est visitable par des groupes sur rendez-vous pendant la belle saison, ainsi que par du public individuel lors de de manifestations nationales (journées nationales de l’archéologie, journées européennes du Patrimoine). ARCHÉA qui a la charge de la conservation et la valorisation des vestiges encore visibles a engagé depuis 2019 des travaux d’aménagement pour en permettre la mise ne valeur par la création de cheminement, d’un théâtre de verdure, mais aussi l’insertion dans un cheminement paysager piéton en développement le long de la vallée du Croult.

Dernière mise à jour : 16 mars 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Localiser le site

Site archéologique d'Orville

Chemin d'Orville 95380 Louvres

Visiter le site internet de Site archéologique d'Orville

Actualités