Silence, on fouille ! L'archéologie entre science et fiction

L'archéologie et les archéologues vus à travers le cinéma, la bande-dessinée, la télévision et les romans, entre clichés et réalités. Une exposition du 13 avril au 23 décembre 2012

Panama vissé sur la tête, sac à dos sur l’épaule, il gratte inlassablement au millimètre près la plupart du temps sous un soleil de plomb, analyse et déchiffre des inscriptions étranges, identifie au premier coup d’œil des vestiges, découvre des cités disparues…, cet archéologue, le héros passionné que rien n’effraie ! Nous l’avons rencontré au moins une fois au fil des pages ou confortablement assis devant un écran. Indéniablement présente dans l’imaginaire collectif, la figure de l’archéologue est souvent accompagnée de nombreux stéréotypes : de l’archéologue savant au profanateur de tombes, en passant par l’image de l’aventurier défricheur de sites inédits.

Avec Silence, on fouille ! L’archéologie entre science et fiction, le musée ARCHÉA propose une exposition originale qui aborde de façon très documentée et ludique les différentes représentations de l’archéologue dans les œuvres cinématographiques et littéraires.

Comment ces figures sont-elles apparues et quels sous-entendus véhiculent-elles ? Quel rapport entretiennent-elles avec la réalité de la pratique de l’archéologie ? Autant de questions que l’exposition se propose de traiter par le biais d’un parcours thématique en analysant la genèse, les évolutions et les significations de ces représentations. Seront ainsi évoqués l’archéologie scientifique et les figures qui y sont liées, l’archéologie fantasmée et enfin, l’archéologue et son rapport à la société.

Pour illustrer le propos de l’exposition, de nombreux extraits et affiches de films seront présentés, ainsi que des textes, dessins et photographies, en parallèle d’objets archéologiques et de documents graphiques témoignant de l’évolution de la discipline.

ARCHEA bénéficie pour cette exposition de prêts de collections particulières et d’institutions publiques telles que la Cinémathèque française, la Cinémathèque de Toulouse, la Bibliothèque nationale de France, le Musée du Louvre, le Musée de Picardie ou encore le Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

Informations pratiques :

En lien avec l'exposition

  • inauguration de l'exposition ouverte à tous vendredi 13 avril à partir de 16h
  • un concert de musiques de films dans les salles du musée par l'ensemble Kosmofony le dimanche 15 avril à 15h et 16h30, entrée libre et gratuite ;
  • des visites familiales ;
  • des projections de films ;
  • des ateliers pour les enfants : "Tête d'archéologues" pour les 4-6 ans et "Fais ton cinéma" pour les 7-12 ans ;
  • des ateliers bande-dessinée pour les adultes et adolescents ;
  • un ciné-concert du film La Momie (1932) avec l'ensemble Kosmofony le samedi 1er septembre 2012 à 21h30 ;
  • des animations à l'occasion de la Nuit des musées le samedi 19 mai de 19h à minuit.

Le catalogue de l'exposition Silence, on fouille

Un catalogue regroupe les contributions de neuf auteurs : Danièle Alexandre-Bidon, Rémi Ancel, Patrick Glâtre, Mark A. Hall, Peter Hiscock, Renan Pollès, Cécile Sauvage, Pascal Semonsut, Alain Zamaron. Il permet d'analyser la genèse, les évolutions et les significations de ces différentes représentations en s’appuyant sur une riche iconographie incluant affiches et photographies de films, dessins, planches de bandes dessinées mais aussi illustrations de romans ou imagerie populaire, présentés en contrepoint d’objets archéologiques et d’ouvrages scientifiques témoignant de l’évolution de la discipline archéologique. Il donne ainsi le loisir de se délecter de cette archéologie rêvée.

Silence, on fouille ! L'archéologie entre science et fiction, éditions Charles Corlet / Roissy Porte de France - ARCHEA, avril 2012, 144 p., 17 x 21 cm, ISBN : 978-2-9518983-2-5, prix : 19,50 €.

L'ouvrage peut-être commandé auprès du musée en utilisant ce bon de commande.

Les films évoqués dans l'exposition à découvrir en avant première

Dernière mise à jour : 13 février 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Actualités