Un objet de parure retrouvé dans une tombe de la fin de l'antiquité.

Description:

La nécropole gallo-romaine de la ZAC du Parc a révélé près de 400 sépultures comportant pour la plupart de riches dépôts. Ce peigne a été retrouvé déposé aux pieds d’un défunt, au fond d’un bassin en alliage cuivreux dont l’oxydation a donné cette couleur verte. Pour le fabriquer, six plaques dentées en os d’herbivore et bois de cerf ont été façonnées, puis assemblées entre deux barrettes transversales à l’aide de sept rivets. Des traces de décors d’ocelles y sont encore perceptibles. L’usage de ces peignes composites, aux rangées de dents plus fine d’une côté que de l’autre, se généralise au cours du 4e siècle, dans l’héritage des exemplaires antérieurs utilisés dans le monde romain : des dents épaisses pour démêler les cheveux et des dents fines pour les lisser.

Infos pratiques

Datation: Entre 380 et 400

Matériau: os

Dimensions: Longueur 12,1 cm ; largeur 7,3 cm ; épaisseur 1 cm

Dernière mise à jour : 24 janvier 2020